DVD & Blu Ray Les blogs
Tous DVD Blu-ray

Compte DVDpasCherien
login

 | Inscription | Mot de passe ?

DVD A LA LOUPE


HUDSON HAWK : GENTLEMAN & CAMBRIOLEUR - EDITION SPéCIALE

Lui écrire ninnin4

Hudson Hawk : Gentleman & cambrioleur - Edition spéciale DVD sorti le 19/09/2006


Cliquez pour voir la jaquette en haute-définition

Editeur : Columbia / Tristar
Distributeur :
GCTHV (Gaumont/Columbia/Tristar Home Video)

Date de sortie en salle: 21 Août 1991

Durée du film: 1 h 35 min.

Achat du DVD : Comparer les prix avec le moteur

Nombre de visites :
3154


   

Le Film : 9.5/10

Résumé : Le célèbre cambrioleur Hudson Hawk vient de passer dix ans en prison. Bien décidé à prendre sa retraite, il est contacté par le couple de milliardaires Mayflower, qui le menacent de tuer son ami Tommy s'il refuse de dérober pour eux 3 oeuvres de maîtres.

Avis :  Difficile de savoir si « Hudson Hawk, gentleman cambrioleur » est une parodie, un film d’aventure totalement décomplexé ou une comédie déjantée. En tout cas, à l’heure où le « Da Vinci code s’apprête à sortir sur notre support préféré, il est bon de constater que le grand Leonard a de tout temps passionné et inspiré le cinéma américain, pour le meilleur….et pour le rire

Ce film, sorti en 1991, soit deux ans après le formidable « Die Hard » qui révolutionna en son temps le film d’action, fut un bide total au box office mondial malgré la présence à l’affiche de la star incontesté du moment, Bruce Willis lui-même alors en pleine gloire. Il faut dire que le parti pris était alors plus que risqué de la part de Bruce Willis, le symbole même de l’action man à l’humour caustique et à la gâchette facile. Il se lance pourtant dans cette étrange aventure non seulement comme acteur mais aussi comme producteur et scénariste, tout ça pour accoucher d’un film d’action épatant mais au spitch complètement délirant. Deux cambrioleurs de haut vol, sortes d’Arsène Lupin des temps modernes et à la cool, qui accomplissent leurs méfaits en chantant des tubes jazzy en guise de chronomètre, des jeux de mots tout droits sortis des blagues carambars, des scènes d’action pour certaines soutenues et aériennes, pour d’autres à la limite du cartoon (cassage de bouteille sur la tête, bruitages lors de certains combats tous droits sortis d’un dessin animé de Tex Avery), tout concours à former un film complètement atypique, unique en son genre et dont l’insuccès ne favorisera pas l’émergence de ce tout nouveau concept. En effet, le tout baigne dans une ambiance complètement décalée, à la limite de l’absurde dirais je même. Entre un gang de la CIA aux noms aussi évocateurs que Snickers, Kit Kat et autres Bounty, des gadgets plus fous les uns que les autres (Bombes ventouses, fléchettes paralysantes dont les deux héros seront la cible dans une scène qui ne sera pas sans rappeler celle de « Mars Attacks » où la tête de Pierce Brosnan essaye d’embrasser celle de sa charmante compagne), on arrive des fois à un humour qu’on, n’ayons pas peur des mots, peut comparer à celui de nos ‘Nuls’ nationaux ou même de Karl Zero avec « Le tronc ».
Il faut dire aussi que le tout est porté par une pléiade d’acteurs certes en total contre emploi mais qui s’en donnent à cœur joie à s’auto caricaturer et à être plus déjantés les uns que les autres. Bruce Willis est bien meilleur que dans « Mon voisin le tueur » et s’amuse à détourner les codes du film d’action que lui-même façonnera au cours de sa récente mais aussi future filmographie. Andie McDowell explose littéralement dans un rôle d’antiquaire à la solde du Vatican (avec tout ce que cela sous entend). Danny Aïello n’aura été plus bon que dans un autre film, au style bien différent. Ce sera… « Léon » bien sur. Mais c’est sans compter sur la bande des ‘méchants’ : James Coburn est totalement survolté en ex de la CIA qui se prend pour un Ninja et que ce soit David Caruso en espion muet et imitateur en passant par Richard E. Grant en Darwin MayFlower et Sandra Bernhard, tous ont parfaitement compris l’esprit du film et d’investissent pour le meilleur et pour le rire
La réalisation est quant à elle, certes pas extraordinaire mais on peut aisément la cataloguer dans le genre soigné. La caméra est utilisée judicieusement et sert tout à fait l’intrigue sans nous détourner de l’objectif essentiel du film : nous faire rire. Ainsi, la part belle est faite aux acteurs grâce à un découpage doux et fluide ce qui permet une linéarité des scènes et de mieux apprécier la mise en scène en générale que ce soit aussi bien dans l’action que dans le reste. On remarquera aussi les très bonnes incrustations numériques (pour l’époque j’entends bien) notamment dans la scène d’envol final. Comme le sous entend le côté cartoon, il y a des effets pyrotechniques à gogos et bien sur, ont tous un côté grandguignolesque. Je finirai très rapidement sur la BOF, sublime au possible : jazzy, suave, cool, tout ce qu’on…vous ne pourrez vous empêchez de fredonner les thèmes chantés par Willis et Aïello himself tant ils sied au film et aux personnages.

Pendant humoristique du « Da Vinci code », parodie avant l’heure de la filmographie de Bruce Willis par lui-même, film d’aventure comique devançant de 10 ans les Austin Powers, ce film est une petite merveille d’humour décalé comme le cinéma américain n’a su en pondre que de rares pépites. Porté par un casting de choix et une réalisation plutôt enlevé, vous passerez un excellent moment de détente et de rire…et en ces temps qui courent, c’est toujours ça de pris.


L'Image : 2.5/3

Détails techniques : Format Video : 16/9 – Ratio : 1.85 :1

Avis : Master impeccable pour une photographie majoritairement sombre mais aux pointes de couleurs respectées. Les ambiances lumineuses sont donc bien restituées et malgré un peu de grain et quelques scratches, le film ne fait pas âge


Le Son : 2/3

Détails techniques : Dolby surround en anglais, français, italien et allemand – Sous titres : français, anglais, italien, allemand

Avis : Exit l’affreuse version québecquoise sur la précédente édition française. Place à un doublage de qualité, avec la voix officielle de Bruce Willis et des pistes surround qui n’ont pas à rougir devant bien des soit disant pistes 5.1. Clair et enveloppant aussi bien en français qu’en anglais, n’hésitez pas à enclencher le décodage DPLII pour exploiter au maximum des bruitages et musiques.


L'Interactivité : 2/3

L'ergonomie des menus :
Très beaux menus en 16/9ème mais qui malheureusement sont fixes et non animés. La lisibilité est cependant excellente mais ajouter à cela le manque total d’animation entre chaque page de menu et on se retrouve tout droit à l’âge préhistorique du dvd.


Les bonus :

  • Commentaire audio du réalisateur
  • Scènes coupées qui confirment le ton barré et cartoon du film (scène du singe, des frères Mario….). Elles auraient largement gagné à être insérées dans le film.
  • Pistes factoïdes qui correspond en fait à des sous titres diversement informatifs
  • Mon voyage à Minerve est une interview complètement déjantée de l’actrice Sandra Bernhard qui interprète la fameuse Minerve
  • L’histoire de Hudson Hawk
  • ’Hudson Hawk Theme’ par Dr.John = clip suave et jazzy avec en toile de fond Willis qui s’la joue à fond…yeaaaah
  • Suffisamment de suppléments pour bénéficier de l’appellation ‘Edition spéciale’


    Les Visuels : 0/1



    La pochette / Le packaging

    Un surétui brillant (donc très sensible aux rayures et aux traces de doigts) renferme un boîtier amaray noir à la jaquette strictement identiques. Peu de logos, juste le nom de l’acteur et le titre au dessus de son portrait. C’est très sobre mais on aurait préféré un digipack, même slim.



    La sérigraphie

    La sérigraphie est de définition excellente mais bien trop chargé : partie haute = titre, sous titre, appellation de l’édition, le dessous est surchargé en logos et mentions légales. De plus, le rond central, pas entièrement imprimé coupe la partie basse du chapeau de notre héros.


    Note Finale : (16/20)

    Commentaires concernant cette critique

    il n'y a pas encore de commentaire sur cette critique

    si vous souhaitez poster un commentaire : connectez-vous


    Achat du DVD :

    Retour à la fiche de l'éditeur de ce DVD

    Aller plus loin

    Nous contacter
    Signaler un bug
    Partenariat | Affiliation
    Souscrire aux fils RSS
    Facebook-Rejoignez nous

    DVDpasCher.net Tous droits réservés © 1998-2017